Ruines maya de Caracol

Un séjour au Belize n'est pas complet sans les expéditions en pleine jungle pour découvrir les sites mayas. Au cœur d'une nature exubérante se niche le site de Caracol, l'une des cités mayas les plus célèbres de cette partie centrale de l'Amérique.

Caracol se situe dans le district bélizien Cayo, à environ une quarantaine de kilomètres du site Xunantunich. Pour pouvoir admirer ce splendide lieu archéologique maya, une randonnée en forêt vous attend. Un effort qui sera vite récompensé en se tenant devant les  édifices grandioses qui constituent le site !

Caracol : quelques mots sur son histoire

Signifiant coquille ou escargot, le nom Caracol vient de l'espagnol et évoque le surpeuplement de ces mollusques sur tout le site. Les archéologues se référaient d'ailleurs aux escargots pour parler du lieu. Et ce nom Caracol décrit bien la route spirale qui conduit jusqu'à cette ancienne cité maya.

L'ancien nom de la cité serait soit Oxwitza soit Uxwitza. Ce toponyme est issu de la reconstruction du glyphe emblème le plus célèbre de leur premier temps. Ce glyphe emblème a été déchiffré sous les termes Ux Witz Ajaw, faisant probablement allusion à la place des Trois Collines.

Découverte

C'était une journée ordinaire de l'année 1937. Quand Rosa Mai, un bûcheron, partit chercher des feuillus d'acajou au cœur de la forêt, il tomba par hasard  sur les ruines mayas. Il fit part de sa découverte à la commission archéologique du Honduras Britannique, aujourd'hui connu sous le nom du Belize. La présence des chercheurs sur la zone a fait renaître cette cité qui était depuis longtemps perdue au fin fond de la jungle.

Caracol, l'une des plus grandes villes mayas antiques

La région où se trouve Caracol était déjà occupée dès 1200 avant l'ère chrétienne. Les premiers habitants de cette zone du site s'y installèrent vers 650 avant J.C. La cité de Caracol fut officiellement fondée en l'an 331 par le souverain Te' K'ab Chaak. La cité demeura habitée jusqu'à la fin du premier millénaire de notre ère. Selon l'estimation, Caracol était le foyer de plus de 100 000 mayas.

Caracol entretenait des relations avec ses cités voisines, en traitant principalement sur le domaine commercial. Il se situe d'ailleurs sur les routes commerciales reliant les Caraïbes aux cités des basses terres du Sud. Mais le royaume était aussi impliqué dans des guerres entre cités notamment avec Tikal et Calakmul.

À la découverte de Caracol…

La visite de Caracol se conjugue avec l'exploration d'une réserve forestière, une randonnée en pleine nature, et la découverte d'une partie de l'histoire maya.

Vous ferez une petite parenthèse dans le temps en explorant cette ancienne citadelle maya, qui devient aujourd'hui un véritable musée vivant. Les ruines du site vous montreront à quel point la cité prospérait à son époque.

Couvrant une surface de 177 km2, le site demeure actuellement la plus grande zone archéologique bélizienne. Des constructions aux architectures uniques, des groupes d'acropoles ainsi que des zones résidentielles sont observés dans l'enceinte site. Palais, tombes, terrains de jeu, aguadas (points d'eau), stèles, autels … en faisant le tour du lieu, vous allez surement comprendre le mode de vie de ceux qui habitaient l'ancien Caracol.

Au cœur et dans les environs de Caracol ont été découverts plusieurs kilomètres de sacbeob (sentiers en pierres blanches), qui reliaient le noyau de la cité à ses périphéries.

Une grande variété d'oiseaux qui survolent la région donne vie au site.

Sky Palace ou Caana

Avec 43,5 mètres de hauteur, le titre de la plus haute structure artificielle du Belize revient à Caana de Caracol. Cet édifice se trouve d'ailleurs être le plus grand de toute la cité. Vous aurez l'impression d'être écrasé par sa grandeur, tant ce complexe pyramidal est immense. À son sommet se niche une cour où trois temples trônent fièrement.

Lové par une végétation exubérante, Caana vous offre un panorama impressionnant de la cité et des paysages alentour. Ne ratez donc pas de prendre des clichés au sommet de cette construction au style classique ancienne !

Comment y aller ?

Vous avez envie de visiter le fameux site de Caracol ? Vous pouvez y accéder en partant soit de Belize City soit de Belmopan.

Depuis Belize City, vous devez prendre la route Western Highway pour rejoindre Belmopan. De là, il faut suivre le chemin vers l'ouest. Arrivé à Georgeville, vous devez prendre la route axée au sud, conduisant au village d'Augustine. Là, on vous donnera gratuitement un permis forestier pour pouvoir pénétrer dans la réserve. Après, il vous reste à parcourir une route d'environ une heure avant d'atteindre le corps de la cité.

Horaires et tarif

Horaires d'ouverture : Tous les jours de 09h 00 à 17h 00

Frais d'entrée : 10 $ Bélizien (environ 5 USD)

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401