Cahal Pech

Perchés sur la crête d'une colline, Cahal Pech et ses ruines mayas surplombent la ville de San Ignacio et de Santa Elena. Le site se trouve sur la rive ouest de la rivière Macal, au cœur du district de Cayo.

Cahal Pech était l'un des plus anciens sites mayas de cette partie de la Méso-Amérique. Rassemblant plus d'une trentaine de structures originales au milieu d'une végétation luxuriante, cette réserve archéologique collectionne également les premières céramiques de l'ouest du Belize.

Cahal Pech offre un contraste saisissant avec les paysages tropicaux et la ville colorée de San Ignacio. De son acropole centrale se dévoilent les paysages à couper le souffle de la vaste vallée de la rivière Belize.

L'histoire du site de Cahal Pech

Sa genèse

Les premiers habitants de Cahal Pech occupaient ce lieu au début du Préclassique moyen, plus précisément vers 1300 avant notre ère. Des céramiques ainsi qu'un grand nombre de preuves montrent la puissance de cette civilisation à cette époque très précoce. Les Mayas du Guatemala sont ensuite venus coloniser la cité vers 1200 avant JC. En se basant sur les découvertes, Cahal Pech figurerait ainsi dans la tête de liste du palmarès des colonies mayas au Belize.

Cahal Pech était à son apogée pendant la période classique. Pendant cette époque, d'importantes constructions ont vu le jour sur le site. Les habitants vivaient du commerce de jade et d'obsidienne. À la fin de son âge d'or, 10 000 à 15 000 individus auraient occupé tout le territoire et ses terrains avoisinants.

Bien que les raisons ne soient pas encore connues, Cahal Pech aurait été abandonnée par ses habitants vers le IXe siècle après JC.

Étymologie

Dans la langue maya yucatèque , le terme Cahal Pech veut dire « lieu des tiques ». Cette dénomination est assez récente. L'endroit servant de pâturage pour les bétails lors des premières explorations du site dans les années 1950, le coin était donc infesté de tiques.

Les fouilles archéologiques dans le site de Cahal Pech

Aucune date précise de découverte n'est connue jusqu'à aujourd'hui, mais les premières investigations datent des années 1950. Les fouilles ont été dirigées par Linton Satterthwaite, un chercheur du musée de l'Université de Pennsylvanie.

Au cours des années 1970, de graves pillages ont eu lieu sur le site. Cahal Pech fût restauré quelque temps après. En 1988, les recherches ont été approfondies par le Dr Jaime Awe. On a pu alors établir une vraie chronologie grâce à la reconnaissance des artefacts. Une restauration a été entamée et a été achevée tout au début de ce nouveau millénaire.

Visite de Cahal Pech

Ce site maya compte 34 édifices anciens, repartis sur huit places interconnectées. Vous serez étonné de voir l'architecture complexe de ses édifices, principalement la maison palatiale où résidaient les élites mayas. Sur le côté ouest se trouvait également le noyau cérémonial de la réserve.

Vous trouverez également dans l'enceinte de la réserve archéologique des stèles , des temples en pyramides, des tombes, des palais, un autel ainsi qu'un terrain de jeux de balle. Un petit musée se trouve à l'entrée. Dans ce musée sont exposés plusieurs artefacts découverts lors des nombreuses fouilles du site : bijoux en coquillages et en os, des céramiques, un masque décoré en jade et en coquillage, des flèches d'obsidienne, etc. Son plus haut temple culmine à environ 25 mètres de haut. Cahal Pech recèle également d'impressionnantes statuettes préclassiques.

Les curiosités avoisinantes

Visiter Cahal Pech ne prendra pas trop de votre temps. Si vous projetez de rester plus longtemps dans la région, ne ratez pas également de découvrir les autres sites mayas nichés juste à proximité :

  • Xunantunich
  • Chaa Creek
  • Baking Pot
  • Lower Dover
  • El Pilar
  • Buena Vista

Cette partie du Belize ne manque pas d'activités attrayantes. Si une balade en canoë vous tente, vous pouvez naviguer sur la rivière de Macal. Et pourquoi ne pas profiter du magnifique cadre naturel de la région pour faire une promenade à cheval ?

Ne ratez pas aussi l'occasion d'explorer la grotte maya Barton Creek Cave , qui se niche à peu près 16 kilomètres de Cahal Pech.

Comment y aller ?

Ce petit site maya se trouve à 5 minutes de voiture du centre de San Ignacio. Vous pouvez également y aller à pied. Vous atteindrez le site après environ 20 minutes de marche.

Pour accéder au site, vous devez prendre la route ouest de Belmopan en direction de la frontière du Guatemala. Arrivant à San Ignacio, il faut suivre la Western Highway (connue également sous le nom Buena Vista Road). Vous débouchez ensuite sur un carrefour, prenez la route à gauche, menant vers le sud. De là, vous poursuivez votre chemin jusqu'à une bifurcation. Prenez la route montante à droite, le site de Cahal Pech ne se trouve plus très loin.

Quand partir pour Cahal pech ?

Voulez-vous profiter d'un magnifique séjour à Cahal Pech ? La période entre le mois de janvier et le mois de mai se révèle être la plus favorable.

Horaires et tarif

Heures de visite : Tous les jours de 8h 00 à 17h 00

Frais d'entrée :

  • Pour les Béliziens : 5 BZD
  • Pour les étrangers : 10 BZD

Le dimanche et les jours fériés, les Béliziens entrent gratuitement dans la réserve archéologique de Cahal Pech.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401