Dangriga

Dangriga est une petite ville du Bélize sur la côte Caraïbes. La ville séduit pour son charme antillais et sa forte culture influencée par son importante communauté garifuna. On ne vient pas à Dangriga pour ses plages mais plutôt pour s’échapper sur la petite île de Tobacco Caye située à seulement 30 minutes en bateau.

Dangriga est aussi un excellent point de départ pour partir en randonnée à la découverte des villages traditionnels garifunas et de la beauté tropicale des forêts environnantes.

Histoire

Connue aussi sous son ancien nom Stann Creek, Dangriga a été fondée en 1832 par les réfugiés Garifuna du Honduras. Pendant de nombreuses années, la ville était le deuxième centre de population du Belize derrière Belize City.

La ville s’est développée autour de son port et du commerce des bananes, de bois, de noix de coco et de poisson. Elle a conservé sa culture Garifuna, qui en fait une force aujourd’hui notamment auprès des voyageurs.

Dangriga aujourd’hui

Ville très locale, on lui trouve facilement un charme antillais bercé par sa culture créole garifuna. Dangriga n’est pas une destination très touristique, on la considère plutôt comme un point de passage pour se rendre dans la réserve marine de South Water Caye et séjourner sur une île privative.

La ville dispose d’un petit aéroport ce qui est également très pratique pour rejoindre Belize City ou d’autres destinations intérieures.

Communauté Garifuna

Dangriga dispose d’une importante communauté garifuna. Cette ethnie d’origine indienne et africaine a fortement marqué la ville de sa culture avec notamment le Punta Rock.

Les garifunas débarquèrent dans le sud du Belize au XIXème siècle pour fuir l’oppression dont ils étaient victimes. Le 19 novembre 1832, date de la plus forte migration, est aujourd’hui célébrée dans toute la ville par des animations diverses. Les festivités se concluent par l’élection de Miss garifuna.

Pourquoi venir à Dangriga ?

Dangriga est souvent une ville de passage pour les voyageurs qui souhaitent se rendre sur une île privative de la réserve marine South Water Caye ou découvrir la région.

Tobacco Caye

Tobacco Caye est une petite île paisible située à une trentaine de minute en bateau du port de Dangriga. L’île ne fait à peine plus d’un kilomètre de long et invite sans mal à la détente. Le tourisme n’a pas encore impacté l’île qui offre un confort simple sans superflus.

Ses eaux incroyables invitent volontiers à une séance de snorkeling ou de plongée sous-marine. Vous pourrez observer une faune fabuleuse composée de rais, de poissons perroquets, de poissons coffres et de toutes sortes de poissons tropicaux parmi un champ de coraux multicolores magnifiques.

Hopkins village

Cette commune de pêcheurs, située à une douzaine de kilomètres au sud de Dangriga, vous plonge dans la vie quotidienne de la tribu garifuna vivant essentiellement de la pêche et de l’agriculture. Paisible, le village borde une longue plage de sable blanc. Une ambiance exceptionnelle s’élève du côté des femmes tressant des objets en osier, au rythme de chants mélodieux.

Le lieu indique également un point idéal d’observation des jabirus et autres espèces d’oiseaux. Par ailleurs, vous pourrez vous initier à de nombreuses activités comme le snorkeling, la plongée sous-marine, la pêche, la planche à voile ou le kayak en mer.

Sanctuaire de Cockscomb

Cette réserve naturelle située au sud de Dangriga vous incite à randonner au cœur de la forêt tropicale. En chemin, vous apercevrez des rivières se déverser en cascades ou former des piscines naturelles, propices à la baignade. Le principal intérêt de votre périple se focalisera sur le Victoria Peak, un massif montagneux culminant à 1 120 m de hauteur.

Informations pratiques

Climat

Dangriga connaît deux types de climat tout au long de l’année. La période d’été se caractérise par de longues journées, une chaleur oppressante et un temps couvert. La saison d’hiver est relativement courte, chaude et dégagée.

Les températures varient en moyenne sur l’année entre 22 °C et 31 °C. On observe tout de même un taux de pluviométrie important.

Comment s’y rendre ?

En bus

Des lignes de bus relient la ville de Dangriga et Belize city, en passant par Belmopan. Le voyage dure environ trois heures trente, au prix de 15 BZ$. En partant de Belmopan, comptez trois quarts d’heure de route mais cela dépend bien souvent de l’état des routes, de la compagnie qui assure le trajet et le type de bus utilisé (express ou régulier).

En avion

Des compagnies aériennes telles que tropic Air et Maya Island effectuent de nombreux vols depuis Belize City, Placencia et Punta Gorda. L’aller simple coûte dans les 70 $ en partant de Belize City, environ 53 $ au départ de Maya Island et près de 90 $ si vous vous trouvez à Punta Gorda.

Véhicule privé

En voyageant à travers le Belize avec votre agence de voyage locale Mayan Zone vous bénéficiez d’un véhicule privatif confortable avec un chauffeur pour vous conduire aux différentes points de votre itinéraire de voyage.

Comment se déplacer ?

La marche à pied et le vélo constituent les meilleures options de déplacement à travers la ville de Dangriga. Mais si vous souhaitez aller un peu plus loin, vous pouvez toujours vous offrir les services d’un taxi (5 à 7 BZ$ la course) ou prendre le bus local qui assure deux départs par jour, à 10 h 30 et 17 h 15 pour 5 BZ$ si vous ne disposez pas de véhicule privé.

Pour vous rendre sur les îles avoisinantes, embarquez à bord d’un bateau depuis le port de la ville.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401