Caye caulker

Envie de vous évader dans un coin bien tranquille ? Destination phare du tourisme au Belize , Caye Caulker vous promet un séjour farnienté et inoubliable. Niché au milieu des Caraïbes, ce petit îlot à ambiance décontractée appartient à la deuxième plus grande barrière corallienne du monde.

Caye Caulker respire le calme ! Ce petit village de vacances séduira sans aucun doute les amoureux de la mer et de l'océan. À Caye Caulker, personne n'est pressé, on y suit le rythme du « go slow ». Vous y serez baigné dans le style de vie créole où les fêtes ne manquent jamais au rendez-vous.

Un peu d'histoire sur Caye Caulker

Caye Caulker n'abritait que peu d'habitants, majoritairement des mestizos, lorsqu'elle fut dominée par les Britanniques. En 1947, des réfugiés de guerre venus de Yucatán au Mexique s'installèrent le territoire. Luciano Reyes, un des expatriés mexicains aurait acheté toute l'île à la reine Victoria pour 300 $. Il l'a ensuite divisé en plusieurs lots et les a vendus à quelques familles riches de la région. Monsieur Reyes n'a cependant pas oublié de donner aux villageois deux de ses terrains. Ces dons sont aujourd'hui utilisés à des fins publiques.

Étymologie

Tout le monde croyait que le nom Caye Caulker venait du terme « caulking », décrivant le processus de calfatage des bateaux en bois. Mais ce toponyme dériverait en vérité du nom espagnol « Cayo Hicaco » signifiant littéralement la caye d'hicaco. L'hicaco est une prune sauvage trouvée sur l'île par des navigateurs espagnols et qui servait de remède naturel pour lutter contre le scorbut.

L'ouragan Hattie

Le 31 octobre 1961, la petite Caye Caulker a été ravagée par l'ouragan Hattie. S'agissant du plus désastreux ouragan jamais vu au Belize , Hattie a causé de nombreuses pertes, humaines et matérielles. Lors de son passage, cet ouragan a laissé une trace irrémédiable sur la petite île en la coupant en deux au niveau de Split.

Caye Caulker aujourd'hui

La population de Caye Caulker est en majorité formée de métis. Le tourisme fait actuellement vivre l'île, alors qu'autrefois, tout le monde travaillait dans la pêche.

Dans cette minuscule caye bélizienne règne la devise du « go slow ». Tout le monde est invité à ralentir, même les animaux semblent suivre le rythme largo du village. La culture créole domine à Caye Caulker. Outre le bruit de la mer, le reggae donne la cadence à toute l'île.

Caye Caulker a sa propre culture ! Vous n'aurez jamais de mauvais regard braqué sur vous.

Que faire à Caye Caulker ?

Un séjour à Caye Caulker rime avec les journées au bord de la mer, la baignade, les soirées de fête, les happy hours, les activités nautiques … Pour vos prochaines vacances dans les cayes des Caraïbes , ne manquez pas de profiter des magnifiques points d'intérêts de cette île fabuleuse.

Une journée à The Split

Pour se baigner, rendez-vous à « The Split » !

Localisé à l'extrémité nord de Caye Caulker, cet endroit est traversé par un petit canal engendré par l'ouragan Hattie. Vous n'y verrez pas de plage ni de sable blanc ni de bruit apaisant de ressac, mais la mer y est calme, bien chaude et assez profonde pour assurer une excellente baignade.

The Split est érigé sur un grand ponton en béton. Cette infrastructure assez insolite reste toutefois très appréciée des touristes. Le coin vous permettra de vous reposer sur une chaise longue à l'ombre d'un parasol en paille, ou de vous bronzer sous le soleil. À The Split, vous pouvez manger les pieds dans l'eau. Et ne manquez pas de gouter au délicieux Pantyripper , le fameux cocktail de jus d'ananas et de rhum coco servi dans le bar du coin.

Une petite plage au sable immaculé se trouve également à quelques mètres de « The Split ». Vous pourrez flâner le long de la plage et vous baigner directement dans l'eau sans avoir à sauter en haut d'un ponton.

Parcourir l'île à vélo

Une balade à vélo vous permettra de découvrir cette petite île d'environ 7 km de long. Caye Caulker est parfaite pour les deux roues, les routes sont dégagées et le paysage est très charmant.

Faire des activités nautiques

Si vous êtes fun des sports nautiques, vous pouvez entamer des randonnées marines à bord d'un kayak. Ou pourquoi pas du paddleboard dans les eaux calmes des Caraïbes ?

Une excursion dans le plus beau récif de l'Amérique Centrale

À proximité de Caye Caulker est niché le Hol Chan Marine Réserve ainsi que la barrière du Corail du Belize. Des endroits de rêve, vous y découvrirez une biodiversité impressionnante notamment les requins, les coraux, les raies, les tortues ou encore les lamantins (en automne). Pour explorer ces merveilles de la nature, vous pouvez partir snorkeler dans le Hol Chan Marine Reserve avec l'une des compagnies locales de snorkeling.

Si vous maîtrisez la plongée sous-marine, la grotte subaquatique de Caye Caulker est un incontournable. Mais attention, seuls les professionnels peuvent y accéder !

À visiter également dans la barrière de Corail :

  • Le Shark Ray Alley : Un parc marin où vous allez pouvoir nager en toute sécurité avec des requins-nourrices.
  • Le Trou bleu ou le Blue Hole : Située dans la mer caribéenne, cette merveille de la nature vous laissera sans voix. Pour l'admirer, il faudra survoler la zone à bord d'un hélicoptère. Le tour vaut largement le coût. Mais il est également envisageable de visiter le Trou Bleu en bateau ou mieux encore, d'y plonger.

Une sortie ludique à Caye Caulker Animal Shelter

Passionné des animaux ? Bienvenue dans le refuge pour animaux de Caye Caulker. Cet endroit accueille les chiens et les chats errants. Vous pouvez les câliner, leur donner à manger ou même participer à leur bien-être en y faisant du bénévolat.

Quand partir à Caye Caulker ?

Jouissant d'un climat tropical, Caye Caulker est parfaite pour un magnifique séjour sous le soleil. La période estivale est marquée par des averses un peu envahissantes tandis que la période hivernale est assez sèche. La meilleure période pour visiter l'île se situe entre le mois de février et le mois d'avril. Les mois de juin, de juillet et d'octobre sont plutôt défavorables pour un voyage dans les Caraïbes.

La pluviométrie est peu prononcée en mars. Contrairement au mois d'octobre où les précipitations battent leur plein. Octobre est d'ailleurs le mois des ouragans dans cette partie de l'Amérique Centrale. Le mois de mai enregistre le plus de chaleur tandis que janvier s'avère être le plus froid.

Comment s'y rendre ?

Belize City est la ville la plus proche de Caye Caulker. Pour accéder à la petite île, vous devez tout d'abord rejoindre Belize City. En arrivant à l'aéroport de Belize City, il faut prendre un taxi jusqu'à la station des bateaux taxis. Le water taxi vous emmènera à destination de Caye Caulker. Le trajet ne vous prendra pas plus d'une heure. Trouver un bateau taxi n'est pas difficile puisqu'il y a des départs presque toutes les heures.

Comment se déplacer à Caye Caulker ?

À Caye Caulker, vous ne rencontrerez pas de voiture, les routes étant sablonneuses et l'île étant très petite. Seules les voiturettes de golf circulent le long des artères de l'île. Outre ces golfettes, les vélos abondent également les rues et la côte de Caye Caulker. Toutefois, une balade à pieds nus vous permettra tout autant de découvrir cette splendide caye.

Pour aller dans le récif, il faut prendre un bateau. Vous pouvez également circuler sur les eaux avec du kayak de mer …

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401