Les ruines de Xunantunich

L’un des sites mayas les plus populaires du Belize, bienvenue aux ruines de Xunantunich !

Trônant en haut d’une crête calcaire artificielle, dans le district de Cayo, à proximité de la frontière guatémalienne, cette cité maya impressionne par ses édifices pyramidaux et ses fresques en stuc. Au sommet d’El Castillo, la surprenante bâtisse principale du site, se dévoile les paysages pittoresques de la vallée de Mopan ainsi que les autres vestiges de la cité.

Un ancien haut lieu de la civilisation maya, Xunantunich reste un incontournable pour ceux qui passent sur la route entre Belize City et Tikal au Guatemala. Un endroit où le passé d’une grande civilisation est enfoui, la visite de Xunantunich promet de magnifiques découvertes interactives.

L’histoire du site

Les Mayas vivaient à Xunantunich au cours du premier millénaire de notre ère. Xunantunich était alors un centre cérémoniel majeur du peuple maya. Étonnamment abritée par environ 200 000 personnes, la cité a atteint son apogée entre le VIIe et Xe siècle. Le territoire aurait ensuite été abandonné par le peuple maya après un terrible tremblement de terre qui a complètement ravagé le village. Xunantunich a été ensevelie par la jungle avant de réapparaître vers la fin du XIXe siècle.

La première fouille a été entamée par l’archéologue Thomas Gann de 1894 à 1895. Le site a officiellement été connu par les Occidentaux en 1938. Depuis, les ruines de Xunantunich ont été restaurés et de nombreuses explorations ont été effectuées sur la zone. Les premiers touristes visiteurs sont arrivés à Xunantunich à partir de 1950.

Étymologie

Venant du maya du Yucatèque, le nom Xunantunich veut dire « Femme de pierre » ou « Fille du rocher ». Ce nom lui a récemment été attribué du fait que l’ancien toponyme demeure encore inconnu. L’inspiration venait apparemment d’une présumée existence d’une femme fantôme dans l’enceinte du site, notamment devant l’édifice principale El Castillo. Pour épeler Xunantunich, il faut prononcer « Chounatounitch »

Visite de l’attraction

Premier site maya à avoir été ouverte au public, trois heures suffisent amplement pour découvrir de fond en comble la cité de Xunantunich. Un endroit calme avec peu de visiteurs, la visite ne saurait être qu’agréable.

Le site en général

Vaste de ses 2 600 m², la cité de Xunantunich préserve plus de 25 monuments importants de cette civilisation ancienne : temples, palais, tombeaux… Les constructions du site sont toutes datées de l’époque des Mayas classiques.

Cité des élites mayas au Belize, Xunantunich abrite six places. Tous les bâtiments du site se concentrent autour d’El Castillo.

Le temple d’El Castillo

El Castillo veut dire en Espagnol « Le Château ». Ce monument principal de Xunantunich est l’une des ruines mayas les plus importants du Belize. Un véritable chef-d’œuvre, El Castillo se démarque largement par ses structures pyramidales. Avec ses 30 mètres de haut, il tient également le titre de la plus haute ancienne construction du pays après El Caracol. Ce temple pyramidal maya est orné dans ses deux faces de plusieurs frises de stuc, évidemment restaurées. Ces fresques évoquent les histoires des dieux ainsi que les évènements mythologiques mayas.

Sur le toit d’El Castillo

À ne pas rater si vous visitez les ruines mayas de Xunantunich ! Après avoir escaladé les escaliers raides de la bâtisse, vous pourrez profiter d’une vue imprenable en haut de l’édifice. Vous disposez d’une vue entièrement dégagée pour bien contempler toute la vallée. Du haut sommet d’El Castillo sont aussi visibles les ruines du site.

La plus grande tombe maya du Belize

Une partie du site de Xunantunich est encore fouillée par les archéologues. En 2016, une tombe a été trouvée sous l’un des édifices principaux de la cité. Appartenant probablement à un jeune souverain maya, il s’agirait de la plus grande sépulture jamais découverte au Belize. La tombe dissimulerait également des poteries, des couteaux d’obsidienne, des perles de jade ainsi que des ossements d’un animal sauvage.

Observer les oiseaux

Après une belle excursion instructive au cœur de Xunantunich, vous pouvez aussi admirer les variétés d’oiseaux qui survolent la zone et ses environs. La cité se trouve évidemment au centre d’un cadre naturel fort apaisant.

Terminer en beauté la visite dans les stands de souvenirs

Avant la traversée de la rivière, vous apercevrez surement des petites échoppes installées tout près de la pancarte indicative du site. Vous pouvez s’y procurer de jolis souvenirs lors de votre retour. Un petit restaurant est également niché sur le bord de la rivière du fleuve. Le cadre parfait pour se ravitailler après quelques heures sous le soleil.

Comment y aller ?

En partant de San Ignacio, un bus local à destination de Benque vous emmènera à Xunantunich. Le terminal du bus se trouve face au marché de San Ignacio. 20 minutes suffisent pour atteindre le site. Vous descendez du bus dès que vous apercevez la pancarte mentionnant « Xunantunich ». Pour rentrer, vous prenez le même bus mais il est également possible de prendre un taxi. Le coût sera par contre assez élevé par rapport à un bus local.

Comment entrer dans le site ?

Pour rejoindre le site, il faut traverser le fleuve Mopan d’une largeur d’environ 10 m. Vous allez donc monter à bord d’un bac. Ce ferry à manivelle sert également à transporter les véhicules. Une petite randonnée de moins de deux kilomètres vous attend ensuite pour entrer dans la zone du site.

Tarif : 10 $B par personne

Horaire d’ouverture : Entre 8 h et 17 h

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401