réserve naturelle d’Agua Caliente

La aguacaliente wildlife sanctuary est une aire protégée située dans la province de Toledo, au sud du Belize. Le nom d’Aguacaliente provient des trois lagunes d’eau douce et d’une source chaude, ensemble reliées par plusieurs ruisseaux. Le parc joue un rôle important en termes de purification d’eau, de contrôle des crues, de protection des zones humides centrales de la région, incluant la préservation de la biodiversité de la région et même du pays. Raison pour laquelle le site a été déclaré sanctuaire en 1998. Jusqu’à présent, une dizaine de communautés maintient la sauvegarde de l’environnement à travers des activités culturelles, appuyées en parallèle par un système de bénévolat.

Caractéristiques du sanctuaire

La réserve naturelle d’Agua Caliente désigne avant tout un terrain de migration et d’alimentation pour de nombreuses espèces d’oiseaux, lors de leur déplacement saisonnier. Outre les lagunes et les zones humides s’étalant sur plus de 24 km², de vastes étendues forestières et de savane forment l’ensemble de son écosystème. Une partie des zones boisées et les petites montagnes environnantes sont rapidement devenues le refuge idéal d’un certain nombre d’espèces animales, dont plusieurs sont menacées d'extinction, telles que le singe hurleur noir ou le léopard.

Situation géographique

Cette réserve naturelle s’étend depuis le fleuve Rio Grande à l’est jusqu’à la rivière Moho au sud. Les villages de Laguna, Dump et Blue Creek bordent le sanctuaire faunistique d’Aguacaliente. Leurs habitants sont réputés pour leur hospitalité et pratiquent encore des méthodes traditionnelles agricoles. Vous aurez peut être également la chance d'assister ici à des célébrations dont les coutumes remontent à des temps anciens.

Que faire dans la réserve naturelle d’Agua Caliente ?

De la spéléologie

Entre les collines situées derrière le village Laguna se dissimulent des grottes que vous pouvez visiter en compagnie d’un guide local. Parmi les plus intéressantes, vous trouverez une grotte cérémonielle ornée de gravures symboliques, ainsi qu’une autre cave abritant une importante colonie de chauve-souris.

Des randonnées pédestres

Les sentiers tracés se trouvant au cœur du sanctuaire sont uniquement praticables en période sèche. En revanche, les petites allées aménagées dans les collines restent accessibles tout au long de l’année. En moins d’une heure, vous découvrirez au sommet une vue splendide sur la mer à l’est et les lagunes de l’Aguacaliente à l’ouest.

De la pêche

Aguacaliente désigne sans doute l’endroit favori des amoureux de pêche à la ligne. De plus, les lagunes et les différents points d’eau favorisent la présence de nombreuses variétés de poissons. Cela explique en partie l’extrême diversité de la faune aviaire au sein de la réserve.

Observer les oiseaux

Depuis un marais de plaine, vous aurez la chance d’apercevoir toute une horde d’oiseaux migrateurs. Parmi les espèces, on compte la cigogne des bois, le bécasseau, le canard siffleur à ventre noir, le jabirus et beaucoup d’autres. Les mois de décembre à février indiquent le moment idéal pour admirer le merveilleux tableau.

Petit détour au village Laguna

Ce village maya d’origine K’ekchi se trouve à environ 16 km à l’ouest de Punta Gorda. Construit sur un terrain plat, il se trouve entouré à l’est par des collines calcaires et à l’ouest par la lagune d’Aguacaliente. On y recense près de 300 âmes qui adoptent un style de vie à la fois authentique et moderne, grâce à sa proximité avec la municipalité de Punta Gorda.

Aujourd’hui, le petit bourg se vante de posséder un système d’électricité et d’eau central, un téléphone communautaire, deux établissements scolaires, un centre de santé de base, quelques magasins ainsi que deux lieux de culte chrétien. D’entre tous les villages mayas, celui de Laguna indique non seulement l’unique entrée au parc mais présente également l’une des meilleures routes accessibles aux routards.

Comment s’y rendre ?

Le bus dessert Laguna quatre fois par semaine, les lundi, mercredi, vendredi et samedi. Il quitte le village à 6 h du matin pour y revenir de Punta Gorda vers midi.

En voiture privé, roulez environ 16 km en direction ouest de Punta Gorda, puis bifurquez à gauche par un chemin de terre vers Laguna. Vous emprunterez un virage avant d’atteindre la station forestière de Machaca. Prenez enfin le sentier qui se trouve au côté droit du village. Il ne reste plus qu’à demander l’emplacement du sanctuaire.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401