Lamanai

Destination phare des amoureux de la culture maya, Lamanai fait partie de l’une des cités mayas les plus attrayantes du Belize.

La visite de Lamanai rime avec la découverte d’une riche histoire et une excursion dans la nature. Nichée à l’embouchure de la New River, dans le district d’Orange Walk, au nord du Belize, la réserve archéologique de Lamanai abrite de remarquables structures anciennes. Les ruines de Lamanai sont enfouies au beau milieu d’une végétation sauvage, où dominent une faune et une flore exceptionnelles.

L’histoire de Lamanai en quelques lignes

La première occupation de la cité datait de 1500 avant Jésus-Christ. Lamanai était une grande puissance qui a connu une longue occupation de 3200 ans. Elle a donc été le seul site de la Mésoamérique à durer aussi longtemps. Lamanai ne fut abandonnée qu’après l’arrivée des Espagnols, vers le XVIIe siècle.

Origine du nom

Lamanai est un mot maya yucatèque qui signifie « crocodile submergé », faisant allusion aux nombreux crocodiles qui habitent le long des rives de la rivière à proximité. Plusieurs effigies de crocodiles sont d’ailleurs aperçues dans certaines structures du site. Lamanai figure parmi les cités mayas ayant conservé son nom d’origine. Les premiers missionnaires franciscains venus à Lamanai notaient sur le lieu une inscription maya cryptée sous le terme « Lama’an’ain ».

Lamanai, un grand site archéologique

Les fouilles de ce site archéologique n’ont commencé que dans les années 1970. Les résultats des découvertes ont démontré une cité bien développée, qui jouait un rôle important dans les échanges commerciaux avec d’autres villes. Des recherches ont encore été entamées sur la zone du site au début de ce troisième millénaire.

Visite de l’attraction

Le grand site cérémoniel de Lamanai présente un grand nombre de structures dont plus d’une centaine nichent dans la zone environnante. Vous serez surpris de voir que certains édifices ont été bâtis avec succès sur d’autres structures préexistantes. Lamanai recèle également de nombreux artefacts en cuivre dont des cloches, des ornements, des haches et bien d’autres encore. Un petit musée accueille les touristes qui veulent connaître l’histoire de Lamanai et voir ses artefacts.

Le High Temple ou le Haut Temple

Avec High Temple, Lamanai archeological reserve détient le titre du troisième plus haut édifice maya du Belize. Surplombant le cœur de la cité, cette construction atteint 33 mètres de haut. De son sommet, vous aurez une vue imprenable sur le lac du fleuve New River et la forêt.

Le temple des masques

L’incontournable de Lamanai, le temple des masques représente une figure emblématique pour la cité. Un chef-d’œuvre propre au peuple maya, ce temple de 4,2 mètres de haut est inhabituellement formé par des blocs de calcaires collés, recouverts d’enduit à la chaux et de stuc. Ce masque en pierre de 13 pieds représente le visage d’un ancien roi maya.

Le temple des Masques Jaguar

Avec une partie encore bien dissimulée sous une végétation, cet édifice ne paraît pas si grand. Mais si elle se dévoile en entier, elle dépasserait la hauteur du Haut Temple. Son nom vient des masques de jaguar qui arborent les murs de chaque côté. Selon la légende, dans l’enceinte du temple est bien cachée une vieille lance appelée le cœur du jaguar.

Comment y aller ?

Pour visiter le site, deux options sont mises à votre disposition :

Atteindre le site en bateau-taxi

C’est l’option la plus prisée des touristes. Les inconditionnels de la nature seront enchantés. Vous ferez une petite aventure le long de New River et si vous êtes chanceux, vous pourrez contempler les crocodiles et les iguanes en séance de bronzage sur les rives du fleuve. Ce court voyage vous permettra également de contempler une multitude d’espèces d’oiseaux aquatiques qui peuplent la rivière.

Venir à Lamanai en voiture

Vous partez d’Orange Walk pour accéder au village d’Indian Church, qui abrite le site. Vous aurez à parcourir une route non goudronnée d’environ 45 kilomètres. Mais sur le chemin, vous allez pouvoir admirer les petits villages qui bordent la route, Shipyard et San Felipe entre autres.

Horaire et tarif

Horaires d’ouverture : Tous les jours de 08 h 00 à 17 h 00

Frais d’entrée : Pour les Béliziens : 5 $ BZD

Pour les étrangers : 10 $ BZD

Les Béliziens entrent gratuitement le dimanche et les jours fériés.

5 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401